habitat - john ancheta

SEPTEMBER 19 SEPTEMBRE - OCTOBER 22 OCTOBRE 2011

Battat Contemporary est heureuse de présenter HABITAT, la deuxième exposition solo de John Ancheta à la galerie. Cette exposition se concentre sur l’élaboration du langage pictural de l’artiste. Le résultat est en quelque sorte une intersection entre des sujets tirés de son intérêt pour la transmission numérique, la vidéo, la pixellisation et l’introduction d’idées traitant de son histoire personnelle et de la mémoire collective. Les tableaux présentés dans Habitat marquent une rupture avec les surfaces planes et abstraites que l’on retrouve dans ses séries précédentes Aquacades ou Aether. Les paysages et figures sont masqués par d’épais coups de pinceaux et de denses empâtements, créant ainsi une tension entre l’image peinte et la matérialité de la peinture. Cet éloignement fondamental envers la planéité, combiné à l’introduction d’images peintes, propose au spectateur une nouvelle interprétation de l’idée du tableau en tant qu’écran. L’artiste nous plonge dans un espace problématique entre l’image et la surface où la transmission y est retenue momentanément, ce qui rend le passé révolu et l’anticipation du futur tout aussi indéfinis. Conjointement à l’exposition, HABITAT, Battat Contemporary a publié un catalogue du même nom qui comprend un essai de l’auteur réputé John Bentley Mays et une entrevue entre John Ancheta et l’artiste Benjamin Klein. Le lancement de cette publication se fera lors du vernissage.

John Ancheta (né à Long Beach en Californie) est peintre et musicien, établi à Montréal, au Canada. En 1993 Il fait des études d’ingénieur de son à l’institut de Communication en Arts à Vancouver, en Colombie Britannique, des Beaux-Arts de 1997 à 2000 et de Philosophie de 2004 à 2007, à l’Université Concordia.

/

Battat Contemporary is pleased to announce HabitatJohn Ancheta’s second solo exhibition with the gallery. The artist’s latest exhibition is a focused expansion of his pictural language. The resulting body of work is an intersection between recurrent themes drawn from his interest in digital media, video and pixilation and the introduction of ideas dealing with personal history and collective memory. The painterly canvases featured in Habitat are a marked departure from the flat, austere abstraction of past series such as Aquacades and Aether. Here Ancheta presents us with a series of landscapes and figures that are obliterated by bold brushwork and dense paint creating a unique tension between the image and the physicality of the artist’s material. This acute shift away from flatness, combined with a corrupted transmittance of painterly illusion invites the viewer to entertain Ancheta’s notion of the painting as screen. In this fluctuant space between image and surface, we are being held in a momentary glitch of transmission, an instant that simultaneously renders an experience of the past and an anticipation of the future as indiscernible. In conjunction with this exhibition Battat Contemporary is publishing a catalog also entitled Habitat which includes an essay by notable writer John Bentley Mays as well as an interview with John Ancheta and artist Benjamin Klein. The launching of the publication will take place at the vernissage.

John Ancheta (b. 1973, Long Beach, California) is a painter and musician based in Montreal, Canada. Ancheta studied sound engineering at the Institute of Communication Arts in Vancouver, BC (1993) and Fine Arts (1997-2000) and Philosophy (2004-2007) at Concordia University.