JEAN-FRANÇOIS LAUDA

SEPTEMBER 19 SEPTEMBRE - OCOTBER 26 OCTOBRE 2013

Pour la rentrée automnale, la galerie Battat Contemporary est très heureuse de présenter le travail récent de l'artiste Montréalais Jean-François Lauda. La pratique de ce dernier consiste en une approche intuitive de la peinture qu'il provoque à travers l'exploration et le démantèlement de la matière. Laissant place à l'imprévu et questionnant constamment ce qui survivra à l'image, la recherche de l'artiste se traduit par de lentes transformations formelles et un déploiement brut de la couleur. Conjoncture d'une facture à la fois aride et sensible, l'artiste propose, dans le cadre de ce premier projet avec la galerie, une série d'oeuvres dont la teneur réside dans le processus d'association que son vocabulaire pictural provoque. Geste effacé et fugace, juxtaposition de bandes géométriques ou éléments fragmentés parfois cachés, les compositions de l'artiste dévoilent dans leur infini détails son souci constant de mettre de l'avant les éléments inattendus liés à sa démarche et la finesse qui s'en découle. Également musicien et bruiteur, sa peinture est fortement empreinte dans sa relation à la musique et réfléchie, par extension, comme une orchestration de symboles qui se font écho. Jean-François Lauda a participé au 30e Symposium d'art contemporain de Baie-Saint-Paul en 2012 dont le commissaire était Serge Murphy. Plus tôt cette année, 'artiste faisait partie du Projet Peinture présenté à la galerie de l'UQAM et présentait également une exposition solo, Pimps and Fishmongers au centre d'artistes VSVSVS, à Toronto.

/

To open the fall season, Battat Contemporary is pleased to present a solo exhibition of recent works by Montreal artist Jean-François Lauda. Through an intuitive approach, Lauda's practice grapples with the exploration and disintegration of painting. Embracing the unexpected and seeking to understand the residual traces of the image, the artist's research is characterized by gradual formal transformations as well as raw application of color. For his first project with the gallery, Lauda proposes a series of works whose pictorial vocabulary evokes self-reflexive associations. Whether through erased and fleeting gestures, juxtaposed geometric bands and fragmented or concealed elements, the artist's compositions reveal, in the interplay of their details, a constant desire to shift the susceptible elements of chance into a kind of aesthetics of finesse. Informed by his background as a musician and sound artist, these paintings, in their pictorial explorations, are likened to musical scores where an orchestration of symbols echo and blend into one another. Jean-François Lauda was part of the 30th Art contemporary symposium in Baie-Saint-Paul in 2012 curated by Serge Murphy. Earlier this year, he was included in the Painting Project presented by Galerie UQAM and presented a solo show, Pimps and Fishmongers, at the artist-run space VSVSVS in Toronto.