marion wagschal, patrick bernatchez - le temps file : portrait de la vanité dans la collection du MNBAQ

APRIL 6 AVRIL - SEPTEMBER 24 SEPTEMBRE 2017

" L’exposition Le Temps file s’intéresse aux motifs de la vanité dans les œuvres de la collection du MNBAQ. Elle réunit des œuvres de différentes époques et de diverses catégories – art décoratif, graphisme, dessin, estampe, installation, peinture, photographie, sculptures et vidéo – dont la particularité est de nous faire réfléchir sur l’aspect transitoire de notre présence en ce monde. Des œuvres qui évoquent le passage du temps, les cycles immuables et la disparition.

Tirant ses origines du 17e siècle, la vanité est un thème appartenant à la nature morte, mais contenant une symbolique ayant une forte portée philosophique sur la vie humaine, le caractère éphémère de l’existence et la futilité des plaisirs qui l’accompagne. À l’époque, elle tient un discours moralisateur pour éveiller les consciences à propos de la montée de l’individualisme et du capitalisme et son essor est intimement lié à la religion. Ses symboles évoquent la futilité des biens terrestres et l’aspect transitoire de la vie. "

MNBAQ

/

"The theme of vanity originated in the 17th century and stems from still life, but contains a highly philosophical symbolism on human life, the ephemeral nature of existence and the futility of the pleasures that accompany it. At that time, it presented a moralizing attitude to raise awareness of the rise of individualism and capitalism and its blossoming is closely linked to religion. Its symbols evoked the futility of worldly goods and the transient nature of life, which resonates appreciably with the modern-day world.

The exhibition focuses on the grounds for vanity in the works in the MNBAQ’s collection. It assembles works from different periods and various categories —the decorative arts, graphic design, drawing, printmaking, installations, painting, photography, sculpture and video — all of which make us reflect on the transient nature of our presence in the world. The works evoke the passage of time, unchanging cycles and disappearance."

MNBAQ