ÉVIDEMMENT / OBVIOUSLY

APRIL 7 AVRIL - APRIL 30 AVRIL 2016

Vernissage: April 7 avril, 6:00 p.m. - 8:00 p.m.

En écho à L*, le projet de Marie-Michelle Deschamps présenté à la Fonderie Darling, Battat Contemporary dévoile avec plaisir la première exposition solo de l'artiste à la galerie. Alors que L* voit Deschamps en conversation avec huit artistes, Évidemment / Obviously place l'emphase sur une préoccupation constante qui modèle son travail, soit la déconstruction et la transposition d'éléments du langage en systèmes formels. 

Investissant l'architecture du lieu à la manière d'un lexique, l'aquarelle, l'émail, le plâtre et le plan d'exposition se posent ici comme autant de référents énigmatiques à cette note griffonnée avec aplomb, laissée par un inconnu dans un carnet de l'artiste. 

Marie-Michelle Deschamps s’intéresse aux ambigüités du langage déconstruit et à sa transposition sous forme de signes et d'objets. Cet intérêt façonne des oeuvres à la signification souvent insaisissable qui tracent des pistes d’interprétation à la fois figuratives, abstraites et littéraires. En 2012, son ouvrage The Twofold Room / La chambre double jetait les bases de son exploration du langage en tant qu'espace habité et liait ainsi philologie et forme architecturale. 
/
In echo to L*, Marie-Michelle Deschamps' project presented at the Darling Foundry, Battat Contemporary unveils with great pleasure the artist's first solo exhibition at the gallery. While L* sees Deschamps in conversation with eight artists, Évidemment / Obviously emphasizes the deconstruction and transposition of language as formal structures, a preoccupation that constantly informs her work.

Investing the architecture of the space like a glossary, the watercolours, enamel, plaster, and exhibition plan arise as enigmatic references to this note scribbled with great confidence, left by a stranger in a sketchbook belonging to the artist.

Marie-Michelle Deschamps is interested in the ambiguities of deconstructed language and its transposition in signs and objects. The elusive signification exhibited by her works allow for figurative, abstract, and literary interpretations. In 2012, her book The Twofold Room / La chambre double linked philology and architectural form, and acted as the basis of her exploration of language as an inhabited space.